les outils d'un luthier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les outils d'un luthier

Message par ADMIN le Mer 9 Sep - 21:19

MERCI CARIBOU

En guise d'introduction voici quelques outils particulièrement utiles en lutherie guitare.
Légende et description sous la photo:



De gauche à droite et de haut en bas:
1/ Une varlope, celle-ci est faite maison. Le fer est un peu plus au milieu que d'ordinaire. Plus pratique pour ajuster le joint de collage sur champ des tables et des fonds.

2/ Un trusquin circulaire pour découper la bouche sur la table et la défonce de la rosace qui l'entoure.

3/ Un trusquin plus classique, léger et fin, pour faire la feuillure des filets de bord de caisse.

Avec deux lames et une entretoise entre les deux, il permet de faire les entailles des filets des tables et fonds de violon.

Un coté plat, l'autre rond. Les deux branches ne sont pas tout à fait d'équerre, un défaut de fabrication au départ mais qui s'avère bien pratique pour faire la feuillure du coté du fond, ce dernier étant bombé...

4/ Des scies; la dozuki n'est pas spécifique mais tellement pratique! L'autre est une scie à dos dont la voie a été aplatie au marteau et qui sert à faire les rainures sur la touche dans lesquelles on serti les frettes, ces barrettes métaliques présentes sur le manche.

5/ De la sangle caoutchouc, pour coller les filets.

6/ Des "presses à tabler", pour coller la table ou le fond aux éclisses qui sont les "cotés" de l'instrument.

7/ Deux rabots "noisettes", d'une grande famille qui comprend des plus petits, des plus grands. Ceux à semelle bombée et le plus petit à semelle plate.
Ils servent à pleins de choses.
Celui à semelle bombée, sert aussi bien à creuser les tables et fonds sculptés, qu'à travailler le barrage ou les talons, ou encore à dégrossir le corroyage de n'importe quelle pièce.

8/ Des canifs dont le profil d'affutage dépend du coup de main de chacun, mais ils servent à tout et la liste est longue.

Outil de coupe ils sont affutés comme des scalpels.

9/ Un fer à cintrer, pour cintrer les éclisses (les cotés de la caisse), ça chauffe très fort (le test pour voir s'il est assez chaud, on y projette quelques goutelettes d'eau, elles doivent se mettre en perle) et le cintrage se fait avec un bois à peine humidifié pour l'empêcher de bruler mais pas gorgé d'eau.

10/ Des serre-joints, ceux à très long col servent à coller les chevalets ou les barrages ou à réparer les barrages ou à coller des taquets de renfort sur une fracture de table... Pour ce dernier usage on peut avantageusement les remplacer par des aimants au néodyme qui sont bien plus confortables et rapides à employer...


MERCI FLORIAN

J'ai fait mon trusquin à rosaces de luthier à l'école de Newarkon:

_________________
JE VEILLE

Donnez nous vos idées pour faire evoluer les couleurs, les tests sont ici :

http://essai-forum-bois.forumgratuit.org/
avatar
ADMIN
Admin

Messages : 236
Date d'inscription : 06/08/2009

http://bois.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum